Download PDF

A l’occasion de la mise en ligne de l’ouvrage Théorie et Pratique du droit de la Franchise sur le site http://www.lettredesreseaux.com/R-539-N1-0-theorie-et-pratique-du-droit-de-la-franchise.html, Inlex a rencontré François-Luc Simon Associé-gérant, co-fondateur du Cabinet d’avocats d’affaires Simon Associés, pour qu’il nous livre son analyse au regard de l’année écoulée et des perspectives qui s’annoncent en 2015. Après avoir obtenu plusieurs distinctions et poursuivi son développement au cours de l’année 2014, le Cabinet Simon Associés annonce – dès janvier 2015 – de nouvelles actions, à la fois sur le développement du Cabinet en général, et sur l’actualité de ses départements « Distribution, Concurrence, Consommation » et « Fusion-Acquisition » en particulier.

Entretien.

INLEX : Pourriez-vous présenter Simon Associés en quelques mots ?

François-Luc Simon : Simon Associés comprend plus de 50 avocats organisés en départements spécialisés :

–       distribution-concurrence-consommation,

–       fusion-acquisition,

–       immobilier-urbanisme-construction,

–       restructuring-entreprise en difficulté,

–       international,

–       assurance,

–       fiscal,

–       social,

–       marques et propriété intellectuelle.

Nous sommes un Cabinet d’affaires multi-spécialisé, offrant une vision transversale pour les enseignes clientes.

INLEX : Pourriez-vous présenter votre activité « Distribution, concurrence, consommation » et son actualité récente ?

François-Luc Simon : Le Département « Distribution, Concurrence, Consommation » est actuellement composé de 11 productifs : 3 associés, 7 collaborateurs et 1 juriste ; cette équipe est exclusivement dédiée à la défense des intérêts des têtes de réseaux, de toute forme juridique, en conseil et contentieux.

L’actualité du mois de janvier 2015 de ce Département est essentiellement marquée par :

–       la mise en ligne sur notre site d’information de l’ouvrage « Théorie et Pratique du droit de la Franchise », le 21 janvier 2015, désormais accessible par chacun ; j’en profite pour remercier mon éditeur, les Editions Joly, qui ont bien voulu se livrer à cette démarche innovante,

–       la publication, le 27 janvier 2015, d’un numéro « Hors Série de la Lettre des Réseaux », dédié à la jurisprudence rendue en droit de la Franchise et de la Distribution pendant l’année 2014 ;

–       l’organisation, le 30 janvier, d’une nouvelle Rencontre de Simon Associés, sur le thème : « Comment capitaliser sur les données clients ? », qui suscite un record d’affluence.

INLEX : Simon Associés est tout particulièrement présent sur les opérations de rachat d’entreprises et de recapitalisation ? Qu’en est-il ?

François-Luc Simon : Le département Corporate est dirigé par Jack Demaison et Cyrille Garnier, qui effectuent un travail de très haut niveau.
Cyrille Garnier, qui travaille plus particulièrement avec les enseignes, a parfaitement intégré les spécificités des réseaux de distribution, pour lesquels il intervient au quotidien, au besoin sur des opérations complexes techniquement. Cyrille et son équipe sont intervenus en 2014 sur un grand nombre des levées de fonds, remarquées par les acteurs du marché. Nos avocats ont su donner une dimension très technique à ce département, qui exacerbe une dimension beaucoup plus « business » ; Cyrille optimise avec brio un grand nombre d’opérations capitalistiques pour nos différents types de clients : les enseignes bien sûr, mais également les actionnaires des enseignes, les banques d’affaires, les fonds d’investissement, les investisseurs privés. Nous sommes souvent sollicités par des fonds d’investissement mid-caps à la recherche de sociétés dans lesquelles investir. Leurs critères de recherches sont relativement larges :

–       tout secteur d’activités (y compris l’immobilier),

–       franchise, distribution, ou même autre,

–       in bonis ou sous procédure de sauvegarde,

–       investissement majoritaire, minoritaire ou acquisition à 100% dans le cadre de MBO ou MBI,

–       l’investissement se réalise le plus souvent au sein des têtes de réseaux, mais certains fonds investissent également chez les multi-franchisés (dans ce cas en plusieurs fois de manière à atteindre le seuil minima de 1M€ signalé plus bas),

Leurs tickets d’investissements varient le plus souvent entre 1M€ et 50M€.

Nous sommes actuellement sur plusieurs opérations importantes en cours.
INLEX : Hormis évidement les départements « Distribution, Concurrence, Consommation » et « Fusion-Acquisition » que vous venez d’évoquer, quels sont les départements les plus utiles pour les enseignes ?

François-Luc Simon : Hormis ces deux départements, les autres départements qui intéressent les enseignes clientes du Cabinet sont les activités « immobilier », « propriété intellectuelle », « entreprise en difficulté », et « international ».
INLEX : Simon Associés est très présent à l’international ; qu’en sera-t-il en 2015 ?

François-Luc Simon : L’année 2015 sera encore plus tournée vers l’international. Simon Associés se développe à l’international depuis plusieurs années, d’une part, au moyen de bureaux intégrés et, d’autre part, au moyen de conventions organiques internationales avec des cabinets spécialisés en Distribution et en Corporate (Belgique, Brésil, Côte d’ivoire, Luxembourg, USA). Nous intervenons dans le reste du monde à travers un réseau de correspondants dont nous apprécions les compétences de longue date. Au cours de l’année 2014, nous avons accompagné nos clients dans plus de 60 Pays.
L’international est également notre actualité du moment :

–       nous venons de régulariser la semaine dernière un partenariat avec un cabinet américain,

–       notre partenariat avec un cabinet de Côte d’ivoire a été officialisé ce 28 janvier 2015, par voie de Communiqué de presse,

–       nous disposons de bureaux intégrés en République populaire de Chine (à Shanghai et Pékin) dans un contexte qui se caractérise par des relations franco-chinoises remarquables ; Monsieur le Premier ministre est d’ailleurs présent en République populaire de Chine du 29 au 31 janvier 2015,

L’année 2015 intensifiera encore notre lien à l’international.
INLEX : Simon Associés s’est vu décerné plusieurs distinctions courant 2014 ? Quelles sont-elles ? Que cela représente-t-il pour vous ?

François-Luc Simon : Nous avons reçu beaucoup de Prix au cours de l’année 2014 ; les quatre principaux Prix sont les suivants.
Nous avons reçu par Décideurs un Trophée de la relation-client. La relation-client est à la base de tout : nous nous efforçons constamment de respecter le client, ses attentes, ses problématiques, sa façon de travailler, son organisation, etc. Cette distinction vient de nous être décernée par les juristes d’entreprise, il est donc gratifiant pour tous nos avocats. C’est pourquoi nous déployons tous nos efforts pour garantir à nos clients : la disponibilité, la réactivité, l’inventivité, la connaissance de nos interlocuteurs ainsi que de leurs besoins, la qualité de la prestation, le souci de la stratégie.
Nous avons reçu Le Monde du droit le Prix du 2ème Cabinet Français en droit de la distribution, juste derrière nos excellents confrères de Vogel & Vogel. Cette distinction nous fait d’autant plus plaisir qu’elle émanait du vote des clients, et qu’il s’agissait de droit de la distribution, plus large que le droit de la franchise, qui reste pourtant notre cœur de métier incontestable au sein de ce département.
Nous avons reçu par Décideurs le classement « incontournable » dans la catégorie Franchise ; nous arrivons régulièrement dans cette catégorie.
Nous avons reçu un Trophée dans la catégorie « Firme nationale multi-bureau et Firme régionale », qui traduit notre évolution au plan national. Il est vrai que Simon Associés est un cabinet qui pense « régions et réseau » depuis plusieurs années : aujourd’hui, outre notre bureau de Paris, nous avons en France des bureaux intégrés à Lyon, Nantes et Montpellier. En tant qu’avocats spécialistes des réseaux, ayant donc une certaine expérience de terrain, nous réfléchissions depuis un certain temps à une forme différente de collaboration avec nos confrères sur l’ensemble du territoire national, afin de leur permettre notamment de travailler avec nous en bénéficiant de moyens nouveaux et d’assurer le service de leur activité au niveau national, européen et international – nous sommes aussi présents en Chine, où nous disposons de plusieurs collaborateurs, en Belgique, au Luxembourg, au Brésil, en Côte d’Ivoire, aux Etats-Unis au moyen de conventions organiques internationales avec nos confrères de chaque pays. L’objectif est de partager des savoir-faire, agir ensemble face à un monde qui change, réagir devant une profession très concurrentielle et concurrencée, en perpétuel mouvement. Cela doit conduire évidemment à pérenniser l’activité, conquérir de nouveaux clients et travailler sur des dossiers différents. C’est ainsi qu’est né le Réseau Simon Avocats, qui a fait l’objet d’une décision du Conseil de l’Ordre des avocats de Paris le 9 septembre 2014. Depuis cette date, nous avons conclu des conventions avec les cabinets Duflos-Lecler-Chaperon (à Poitiers) et Thirion Casoni (à Rouen) et nous sommes en discussion avec plusieurs autres cabinets.

Notre objectif est de compter 15 bureaux membres du réseau Simon Avocats d’ici fin 2015. D’autres actions seront mises en application en 2015, mais elles restent confidentielles à ce stade.

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone