Download PDF

A ce jour, les nouvelles extensions (new Gtlds) sont passées de 7,6 à presque 11 millions de noms de domaine enregistrés, parmi les 800 nouvelles extensions existantes, soit une augmentation de 43.42% en une année. Bien évidemment, cette croissance doit être mesurée avec le nombre important de nouvelles extensions qui n’ont pas toutes connu le même succès.

Face à la saturation des noms de domaine en .com ou .net, les nouvelles extensions se veulent être un autre moyen pour les nouveaux propriétaires de site et les titulaires de marques de mettre la main sur un nom de domaine pertinent pour leurs activités, puisque la plupart des domaines génériques en « .com », « .net » et « .org » sont déjà pris.

Ci-après quelques chiffres qui parlent d’eux-mêmes:

Le top 10 des nouvelles extensions les plus réservées : .XYZ 1 703 489,  .TOP 952 704, .WANG 598 102, .WIN 558 328, .CLUB 538 382, . 网址 351 481, .SCIENCE 336 521, .REN 235 717, .PARTY 217 974, .CLICK 171 053

Au 31 décembre 2015, on comptabilisait (https://centr.org/):

  • Près de 312 millions de noms de domaine enregistrés dans le monde
  • 158,7 millions représentent des noms de domaine génériques (COM, NET, ORG, .INFO, .BIZ)
  • 140 millions sont des ccTLDs (.eu, .us, .fr…)
  • 1.6 millions sont des ccTLDs en IDN (.中國 pour la Chine continentale, .香港 pour Hong Kong,…)
  • 11 millions sont des new gTLDs  (.car, .vin, .team..)

Face à la forte croissance des nouvelles extensions, et la stratégie juridico-marketing adoptée en interne, les principaux critères en faveur de réservation d’une nouvelle extension (proche de votre activité) sont:

  • Détenir un nom de domaine qui correspond à l’identique à votre marque ;
  • Faire rediriger les nouvelles extensions vers votre site principal ou créer un site dans une extension correspondant à votre secteur d’activité (par exemple :  .auto, .club ou .hotels) qui accentue l’identification de votre activité
  • Augmenter le référencement naturel de votre marque sur le Web : selon les dernières publications de Google, les new gtlds ont le même poids que les autres extensions génériques au niveau du référencement
  • Se protéger contre le cybersquatting : dès lors que vous avez un site internet lié à une marque, vous êtes par définition exposé aux risques de cybersquattage

Il faut savoir que 85% des liens sur une page de résultats de recherche sont naturels. Avec 3,3 milliards de requêtes effectuées chaque jour (100 milliards par mois) sur Google, optimiser le référencement naturel de son site web est une problématique incontournable.

Il est important d’adopter en amont une stratégie vis-à-vis des nouvelles extensions qui s’ouvrent et d’identifier celles qui correspond à votre activité principale.

Une surveillance de votre marque parmi les noms de domaine (toutes extensions confondues) peut également être envisagée.

Cela permet de détecter toutes les réservations de noms de domaine qui reprendraient votre marque (à l’identique ou à l’approchant, avec par exemple une faute de frappe), et de réagir si besoin contre le tiers détenteur du nom de domaine litigieux. La surveillance dont peuvent bénéficier le titulaires de marque suite à l’inscription à la TMCH, est limitée à une surveillance strictement identique.

L’équipe du département WEBINLEX reste à votre disposition pour discuter de ce qui précède.

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone