Download PDF

Le retard d’autorisation de mise sur le marché d’une marque pharmaceutique par les autorités compétentes peut constituer une excuse légitime en cas de non usage de marque.

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone